19 avril 2008

L'or noir et la pollution extreme

Connaissez vous cette bonne blague vieille de plusieures dizaines d'annees : dans 30 ans nous n'aurons plus une seule goutte de petrole. Ils ont du se tromper dans leurs calculs savants puisqu'il y en aurait encore actuellement pour plusieures centaines d'annees. Il nous reste encore de beaux siecles de pollution intensive devant nous.

Il existe quelques reveurs qui ont prit conscience du probleme (du fait de quelques phenomes peu naturels comme par exemple la fonte acceleree des glaces aux poles) et qui tentent non pas de stopper l'utilisation du petrole mais de la freiner; or le potentiel economique du petrole est tel que toute nappe petroliere, aussi petite qu'elle soit, est rapidement exploitee.

L'autre jour, en regardant un reportage sur une chaine televisee francaise, j'ai pu realiser les proportions de cette course a l'or noir. La deuxieme reserve mondiale de petrole se trouve au canada, enfouie sous une couche de terre meuble et de sable dans la foret boreale. Cette foret qui, avec la taiga en russie, constitue une immense reserve d'oxygene planetaire. Quel dommage ! Il se trouve qu'il y a du petrole la dessous.

Resumons. L'Homme court apres le petrole mais il se rend compte qu'il detruit la terre. D'un autre cote, le petrole rapporte tellement d'argent qu'il vaut mieux en profiter. Laissons ce probleme de pollution pour les prochains. (De toute facon nous n'y serons plus. Et heureusement parce que la terre promet d'etre un enfer... c'est qu'on pense tout bas).

Revenons maintenant aux reserves dans cette foret du canada. L'extraction du petrole dans cette zone est si difficile (du au sable qui s'y melange) qu'elle necessite une consommation enorme de gaz naturel (consommation etant un synonyme fort proche de pollution). Nous voila au sommet de ce que peut etre la destruction de la terre pour des raisons economiques.

Curieusement, le canada etait tenu de diminuer ses emissions de gaz a effet de serre de 6% pour 2012, suite a la ratification du protocole de kyoto. Malheureusement, entre 1990 et 2002, c'est une augmentation de 24% qui a eu lieu. Comprenez vous maintenant pourquoi le canada a declare cet objectif inatteignable?

Posté par minim à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur L'or noir et la pollution extreme

    En Arabie, c'est une ville de 25 000 américains qui s'est construite. Toutes ces personnes travaillent pour le pétrole.

    La cupidité est la perte de l'Homme. C'est dégueulasse.

    Posté par LaJusquiame, 19 avril 2008 à 13:05 | | Répondre
Nouveau commentaire